Après trois quarts de siècle d’histoire jurassienne, l’entreprise de décolletage de Vicques continue à se développer, à engager du personnel et à envisager une future extension de ses bâtiments grâce à un savoir-faire qui a séduit le marché horloger.

Vicques (Val Terbi – Jura), le 31 mars 2022. C’est en présence de Mme Rosalie Beuret Siess, ministre des Finances du Canton du Jura, Claude-Alain Chapatte, maire de Val Terbi, François Billig, CEO du Groupe Acrotec, Claude Chèvre, co-CEO de Décovi et Cédric Chèvre, co-CEO de Décovi qu’a eu lieu ce jour la cérémonie officielle pour marquer les 75 ans de la société Décovi, spécialisée dans le décolletage et l’usinage de haute-précision.

Inauguration officielle

De g. à d. : Cédric Chèvre, Claude-Alain Chapatte, Rosalie Beuret Siess, François Billig, Claude Chèvre

A Vicques, l’histoire de Décovi se confond avec celle de la famille Chèvre. Nous sommes en 1947 quand Denis Chèvre, alors âgé de 23 ans, décide de se lancer dans le décolletage en transformant une partie de la ferme paternelle en atelier avec trois premières décolleteuses à cames.

En 1985, Claude Chèvre, jeune ingénieur en mécanique, rejoint son père. Ensemble, ils constituent en 1987 la société anonyme Décovi, contraction de Décolletage et Vicques, dont la surface de travail est triplée. Mais c’est en avril 2000 que Décovi inaugure sa toute nouvelle usine en ayant acheté la première parcelle de la nouvelle Zone industrielle La Romaine à Vicques.

Chaque année, un million de masses oscillantes « Swiss Made »

En 2008, Décovi fait les premiers essais fructueux d’usinage du métal lourd sans imaginer que 10 ans plus tard, les masses oscillantes représenteraient la part la plus importante de son chiffre d’affaires avec environ 1 million de pièces produit chaque année ! C’est en 2009 que la petite société familiale rejoint parmi les premières le groupe Acrotec. Ce qui lui permet plusieurs extensions successives de l’usine en 2011 et en 2014 avec 1’800 m2 dédiés aux masses oscillantes.

Début 2022, Cédric Chèvre (fils de Claude) est nommé au poste de co-CEO avec son père dans une maison familiale qu’il connaît bien, prêt à assurer une continuité naturelle et une succession familiale au moins jusqu’au centenaire de l’entreprise en 2047. Cédric aura alors 60 ans.

Une nomination logique qui tombe au moment où Décovi vient de franchir le cap symbolique des 100 employés et va, pour la première fois de son histoire, réaliser un chiffre d’affaires mensuel de plus de CHF 3 millions.

Nombreuses certifications

Ce succès, Décovi le doit à ses compétences métiers (ingénieurs mécanique, décolleteurs, programmeurs, mécaniciens de précision, contrôleurs qualité…) qui ont décroché les certifications ISO 9001, 13’485 (médical) et 14’001 (environnement). Il le doit aussi à son exceptionnel parc moderne d’une centaine de machines CNC : décolletage, tournage, fraisage et 3 à 5 axes, décoration, gravage laser, imprimante 3D. Un parc qui permet un usinage de très haute précision. « Souvenons-nous qu’en 1947, explique Claude Chèvre, un atelier de décolletage moyen était composé d’une vingtaine de machines entrainées par à un seul grand moteur placé en bout d’atelier. Aujourd’hui, une machine CNC moderne, est montée avec 20 moteurs… »

La réalité du Groupe Acrotec, ce sont aussi des synergies très utiles entre plusieurs sociétés au service des clients. Ainsi, la masse oscillante qui était d’abord uniquement usinée, puis décorée, gravée par laser et traitée chez Décovi, et bien elle est aujourd’hui assemblée et livrée avec son roulement à billes produit par KIF Parchoc, une autre société du Groupe.

La croissance de Décovi ne va pas s’arrêter là. Les perspectives de commandes des grands clients sont positives. A tel point que Décovi étudie la possibilité d’acquérir de nouvelles surfaces, de nouvelles machines et de nouveaux équipements à court et moyen terme avec une volonté très claire : rester à la pointe de l’innovation. Une volonté qui s’illustre notamment avec l’engagement d’un jeune ingénieur de l’EPFL pour la R&D interne. Décovi prévoit également d’augmenter ses effectifs de 25 employés d’ici 3 ans.

Un avenir prometteur

Un développement qui se fait avec de grandes exigences de durabilité, conformément aux valeurs de Décovi qui accorde une réelle importance aux normes ESG et au respect de son territoire, de son environnement.  Plus de 1’300 panneaux photovoltaïques ont été installés et les nouveaux équipements, comme les nouvelles machines, sont choisies en fonction de leur efficience énergétique.

« Après 75 ans d’existence, confie Claude Chèvre, Décovi est résolument tourné vers l’avenir avec de nombreux projets, des carnets de commande bien remplis, une clientèle fidèle et optimiste, une diversification émergente vers les technologies médicales, des employés compétents et eux aussi très fidèles, une succession familiale rassurante bien en place, de nouvelles expertises technologiques et une entreprise bien dans son territoire jurassien, bien dans son époque et totalement consciente des enjeux de durabilité et d’impact social. »

C’est dans un esprit de famille et une ambiance conviviale que les invités ont célébrés les 75 ans de la société. 

Tous les employés de Décovi fête son 75ème anniversaire avec une belle croissance et des perspectives très encourageantes Décovi