Après Maurice, le plus ancien de la Maison et Nina, responsable des ressources humaines, nous poursuivons notre galerie de portraits avec Vladimir, la dernière recrue de Décovi depuis 4 mois. Jeune ingénieur de 25 ans, tout juste diplômé de l’EPFL, Vladimir a fait le choix de Décovi parce que, comme lui, cette société a une forte identité jurassienne et qu’il va résolument contribuer à la moderniser, notamment en pilotant le projet d’automation 4.0

 

VLADIMIR – ingénieur EPFL

 Comment un jeune ingénieur de l’EPFL peut être intéressé par une vieille entreprise jurassienne spécialisée dans le décolletage ?

J’ai découvert la société Décovi SA lors d’un stage en 2018 dans le cadre de mes études à l’EPFL. Mon rôle était le développement d’applications d’usinage laser. Dans ce cadre, j’ai été amené à travailler avec des équipements de haute technologie qui m’ont immédiatement passionné.

Bien qu’il s’agisse de mon premier poste en industrie, l’équipe de Décovi m’a tout de suite accordé une grande confiance et je me suis rapidement senti à ma place. J’ai senti qu’il me voulait vraiment et ça m’a plu. C’est pour moi une expérience très motivante qui m’a confirmé que les vielles entreprises jurassiennes de décolletage font aussi partie du berceau de l’innovation Suisse et peuvent offrir des missions très intéressantes pour un ingénieur passionné de technologie.

 

Est-ce que vous sentez chez Décovi cet esprit d’innovation et de diversification qui a toujours fait sa force et comment voyez-vous l’avenir de l’entreprise sous cet angle ?

Lorsque j’ai lu le cahier des charges du poste que j’occupe actuellement, j’ai aussitôt été séduit par la diversité des projets de développements présents dans la société. Dans les années à venir, je pense que d’importantes innovations vont voir le jour chez Décovi principalement dans le cadre de la digitalisation et la transition vers l’industrie 4.0 mais aussi par le travail continuellement mis en œuvre pour l’amélioration et l’automatisation des processus.

 Lors de mon précédant stage, j’avais déjà constaté le nombre important de technologies différentes utilisées au sein de l’entreprise. Les procédés d’usinage laser sont un des exemples qui démontrent un désir de diversification et qui font de Décovi bien plus qu’une simple entreprise de décolletage.

 

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué quand vous êtes arrivé chez Décovi ?

J’ai tout d’abord été marqué par la familiarité de l’ambiance et des collègues. J’ai été très bien accueilli et j’ai pu m’adapter facilement au monde de l’industrie. D’un autre côté, j’ai été impressionné par la précision des pièces fabriquées chez Décovi et par les méthodes mises en œuvre pour l’atteindre. Les secteurs de l’horlogerie et du médical requièrent un usinage de très haute précision et il est passionnant de travailler au développement de telles technologies.

 

Vladimir Bourquin, ingénieur

Vladimir Bourquin, jeune ingénieur diplômé de l’EPFL